Déchets

Le traitement des déchets

Les ordures ménagères

Les OM collectées sur les 13 communes du territoires sont traitées à Vannes dans l’Unité de Valorisation Organique du Sysem (Syndicat du Sud Est Morbihan).

Implantée zone du Prat à Vannes (à côté du centre de tri de déchets recyclables), l’UVO a été mise en service en 2012. Cette unité industrielle est exploitée par l’entreprise GEVAL (Groupe VEOLIA). L’installation traite les ordures ménagères résiduelles produits par les ménages. Elle permet de réduire la quantité de déchets non valorisables destinés à l’enfouissement par la transformation de la matière organique en chaleur, électricité et compost.

 

L’UVO est une installation de Tri Mécano Biologique de la matière fermentescible des Ordures Ménagères Résiduelles. L’installation permet :

– d’extraire les matières non-valorisables (plastiques, films, gravats…)
– de valoriser la matière organique en :

  • compost, répondant à la norme NFU 44-051, utilisé en aménagements paysagers et agriculture,
  • chaleur, issue de la méthanisation, alimentation d’une boucle d’eau chaude pour répondre aux besoins de l’UVO et pour fournir de la chaleur à l’usine voisine Michelin.
  • électricité, issue de la méthanisation, transformation en électricité par un moteur de cogénération. L’électricité produite est revendue à EDF.

 

Les déchets recyclables

Les emballages légers (sacs jaunes)

Ils sont collectés en porte à porte une semaine sur deux par le service déchets. Après leur collecte, les sacs jaunes contenant ces emballages légers sont acheminés vers le centre de tri VENESYS à Vannes où ils sont séparés par matières. Une fois séparées, les matières rejoignent les usines de
recyclage :

  • Les bouteilles et flacons en plastique sont lavés, broyés en paillettes et fondus pour faire des granulés ou des fibres synthétiques qui serviront de matières premières pour la fabrication de nouvelles bouteilles, de tuyaux ou vêtements en laine polaire.
  • L’acier et l’aluminium sont fondus et coulés sous forme de lingots pour l’aluminium et de rouleaux pour l’acier. Ces rouleaux et lingots sont ensuite utilisés dans la fabrication de nouveaux objets comme des carrosseries de voitures, des outils, ou des cadres de vélos.
  • La partie en carton des briques alimentaires, ainsi que les cartonnettes, sont transformées en essuie-tout, papier peint ou papier Kraft.

 

Le Centre de tri de déchets recyclables VENESYS est installé dans la ZI du Prat à Vannes depuis 2010. Il trie et conditionne 15 000 T/an d’emballages légers recyclables et de papiers. L’installation a été construite par le SYSEM et est exploitée par l’entreprise SUEZ, dans le cadre d’un marché public.

Le verre et le papier

Le tri se fait par apport volontaire dans des conteneurs de collecte sélective situés sur toutes les communes. Une centaine de points d’apport volontaire sont répartis sur le territoire. Chaque point est composé de deux conteneurs : verre et papier qui sont régulièrement vidés par un camion grue de Questembert Communauté.

  • Le verre collecté est vidé sur la plate-forme de stockage du verre ménager, située à proximité de la déchèterie de Kervault à Questembert. Là, il est rechargé et transporté dans une usine de recyclage (Saint Gobain Emballage – Cognac) où il est recyclé à 100% sous forme de nouveaux bocaux ou bouteilles.
  • Le papier collecté rejoint directement l’usine des Celluloses de la Loire, à Allaire, où il est transformé en barquettes et plateaux à oeufs.

Les autres déchets

Pour certains déchets spécifiques, des filières gratuites de collecte et de recyclage sont mises en place par l’État via des éco-organismes ou des associations :

  • Les textiles, linges, chaussures sont déposés dans les bornes de collecte du Relais (Emmaüs) ou de la Croix Rouge. Ces vêtements sont triés puis réutilisés ou recyclés en fonction de leur état.  Les points d’apport de la filière sont identifiés par le logo de l’éco-organisme Eco-TLC qui garantit la traçabilité complète des articles confiés aux opérateurs conventionnés.
  • Les néons et ampoules halogènes ou à économie d’énergie : ces déchets, entrant dans la catégorie des DEEE (Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques), ont leur propre filière de collecte avec l’éco-organisme RECYLUM.
  • Les piles : la filière principale de collecte est celle des magasins distributeurs. Cependant, une filière secondaire de collecte existe par le biais des déchèteries, de certaines mairies et à la communauté de communes. La reprise est effectuée par COREPILE.
  • Les cartouches d’encre sont collectées par l’entreprise LVL PROXY sur les déchèteries, dans certaines mairies et aux bureaux de la communauté de Communes.
  • La collecte des déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI) est organisée au niveau national par l’éco-organisme DASTRI. Les boîtes vides sont désormais fournies gratuitement aux pharmacies par DASTRI. Les patients les récupèrent donc en officine et déposent les boîtes pleines à la communauté ou dans certaines pharmacies point de collecte.
  • Les déchets diffus spécifiques (DDS). ECO DDS, société à but non lucratif a pour mission d’encourager au tri, de collecter et de traiter certains déchets chimiques. EcoDDS travaille en collaboration avec ses entreprises adhérentes, conformément au principe de Responsabilité Elargie du Producteur, afin qu’elles réalisent concrètement leur engagement de collecter les produits usagés qu’elles ont mis sur le marché
Partager ce contenu :

Service déchets

Ouvert au public :

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30

8 avenue de la Gare
56230 QUESTEMBERT